fr / eng

Mon éducation (mitgegangen mitgehangen)

Centre d'Art Contemporain, exhibition "Bourses", Geneva, september 2010


Presentation text (French):
«Mitgegangen mitgehangen»* peut se lire comme un inventaire artistique. Peut-on, comme artiste, s’arrêter momentanément et porter un regard sans complaisance sur son parcours, sur son époque, dresser les comptes sans pour autant régler ses dettes?

Cette installation est conçue en trois parties, comme une sorte de déclinaison du «One and Three Chairs» (1965) de Joseph Kosuth, chaque partie tentant à sa manière de réfléchir son environnement. Ce procédé n’est pas tout à fait limpide, il est plein de zones d’ombres, de matière (biographique et artistique) encore non traitée, non stabilisée. De plus, c’est bien d’un échec qu’il s’agit, ou plutôt: de trois tentatives infructueuses de garder la maîtrise sur son propre environnement, dont la nécessité et l’urgence résideraient dans leur impossibilité même.

Avant tout, il s’agit de soulever un certain nombre de questions qui nous affectent profondément dans notre rapport à notre environnement culturel. Parmi celles-ci, la professionnalisation croissante de l’art et son expansion continue (ainsi que la spéculation qui l’accompagne), la gentrification des zones urbaines dédiées à la culture, l’héritage de l’art conceptuel, ou encore l’institutionnalisation des scènes indépendantes. À défaut de pouvoir les résoudre, l’installation se donne à voir comme un faisceau d’indice pour d’hypothétiques enquêtes, une mise en scène de diverses problématiques en tension les unes avec les autres. Avec, comme point d’orgue, le constat que l’on ne peut jamais s’extraire du problème que l’on décrit, que l’on ne peut participer sans être – justement – pris à partie.

De gauche à droite, sont disposés: un schéma en trois dessins, essai de topographie à la fois géographique, biographique et artistique ; une étagère encastrée dans le mur reprenant le plan d’étage du Centre d’Art ; ainsi qu’une cimaise grise regroupant trois combinaisons de dessins tirés de la série «The Usual Suspects».

* expression germanophone signifiant littéralement: «parti avec, pris [ou pendu] avec»


>>

>

The bookshelf in Le Corbusier's Villa Turque, based on the architecture plan (right); and the same gesture repeted from the plan of the art centre (right and below)
Installation view at the Centre d'Art Photo Dylan Perrenoud
"Portrait de l'artiste en travailleur" by P-M.Menger and a quote from Mel Bochner with a sculpted chalk stick
Evocation of the Villa Turque and a wall fragment from Forde art space
Photo Dylan Perrenoud

> investigation: Seven Years (Mon éducation: 2005-2011)
> text: Emilie Bujès sur Mon éducation